Boutique

Animaux et noms de lieux

30,50

Corbières, Chanteloup, Orcières, Vacheresse, Asnières, Piscoq, Montsouris… Les noms de lieux évoquant la présence d’animaux sauvages ou domestiques sont innombrables et d’une grande diversité. Bois et forêts, rivières et ruisseaux, vallées, plaines et sommets montagneux : toutes les zones géographiques sont peuplées de noms d’animaux. Plus surprenante est la diversité des espèces représentées : mammifères et oiseaux bien sûr, mais également batraciens, reptiles, insectes, poissons de rivière et d’étang, etc. L’importance de cette « faune toponymique » montre à quel point les animaux ont joué un rôle central dans la vie quotidienne des populations qui nous ont précédés. Au-delà de leur fonction économique (élevage, force de travail, alimentation, fourrures, etc.), on constate qu’ils ont profondément nourri l’imaginaire des hommes. D’ailleurs, les animaux ont littéralement envahi le domaine des représentations, des images parlantes ou symboliques que sont les enseignes d’auberges (Le Chat-qui-Pêche, La Truie-qui-File) et les blasons des villes (Chaourse, Hérisson, Loches). Investis de vertus positives ou négatives, porteurs de significations plus ou moins contradictoires, les animaux réels, exotiques ou fantastiques sont également présents dans les légendes et les mythes fondateurs de nombreux villages. C’est à une démarche originale que nous convie l’auteur de ce livre : une contribution à l’étude des relations que les hommes ont entretenues avec le règne animal, sous l’angle de la toponymie.

Rupture de stock

UGS : 9782877724081 Catégorie :

Fiche Descriptive:

Titre: Animaux et noms de lieux
ISBN: 9782877724081
Auteur: Stéphane Gendron
Editeur: Errance (Editions)
Format:
Prix: 30,50 €
Nombre de Pages: 238 pages
Dimenssions: 16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm
Date de publication: 27/02/2010
Poids: 0.55 Kg

Description:

Corbières, Chanteloup, Orcières, Vacheresse, Asnières, Piscoq, Montsouris… Les noms de lieux évoquant la présence d’animaux sauvages ou domestiques sont innombrables et d’une grande diversité. Bois et forêts, rivières et ruisseaux, vallées, plaines et sommets montagneux : toutes les zones géographiques sont peuplées de noms d’animaux. Plus surprenante est la diversité des espèces représentées : mammifères et oiseaux bien sûr, mais également batraciens, reptiles, insectes, poissons de rivière et d’étang, etc. L’importance de cette « faune toponymique » montre à quel point les animaux ont joué un rôle central dans la vie quotidienne des populations qui nous ont précédés. Au-delà de leur fonction économique (élevage, force de travail, alimentation, fourrures, etc.), on constate qu’ils ont profondément nourri l’imaginaire des hommes. D’ailleurs, les animaux ont littéralement envahi le domaine des représentations, des images parlantes ou symboliques que sont les enseignes d’auberges (Le Chat-qui-Pêche, La Truie-qui-File) et les blasons des villes (Chaourse, Hérisson, Loches). Investis de vertus positives ou négatives, porteurs de significations plus ou moins contradictoires, les animaux réels, exotiques ou fantastiques sont également présents dans les légendes et les mythes fondateurs de nombreux villages. C’est à une démarche originale que nous convie l’auteur de ce livre : une contribution à l’étude des relations que les hommes ont entretenues avec le règne animal, sous l’angle de la toponymie.

Poids0.55 kg