Boutique

J’ai chevauché les océans

21,00

Premier vainqueur de la mythique Route du Rhum, Mike Birch est devenu célèbre à 47 ans. A l’âge où les marins songent à leur reconversion, ce Canadien commençait une brillante carrière de coureur au large, terminant toujours aux avant-postes des épreuves qui devaient transformer la voile océanique en sport spectacle. Seul à bord d’un petit trimaran jaune, il avait triomphé dans les derniers mètres de cette course endeuillée par la disparition d’Alain Colas. Deux ans plus tôt, à bord d’une minuscule libellule à trois coques, ce parfait inconnu avait déjà fait sensation en terminant sa première transat sur les talons d’Eric Tabarly. Pourtant, ce surdoué du vent n’avait pas d’eau salée dans les veines. Avant de s’élancer seul en mer, il avait été mineur de fond, ouvrier du pétrole, cow-boy, docker, matelot au commerce, mécanicien auto et enfin convoyeur de yachts. Toujours discret, modeste, économe de mots comme de gestes, cet artiste du grand large a enfin consenti à raconter ses mille vies dans ces mémoires étonnants, savoureux, poignants. Une ode passionnante à l’audace de vivre.

Rupture de stock

UGS : 9782081386778 Catégorie :

Fiche Descriptive:

Titre: J’ai chevauché les océans
ISBN: 9782081386778
Auteur: Mike Birch
Editeur: Arthaud
Format: Grand Format
Prix: 21,00 €
Nombre de Pages: 275 pages
Dimenssions: 13,5 cm × 22,0 cm × 2,0 cm
Date de publication: 22/03/2017
Poids: 0.308 Kg

Description:

Premier vainqueur de la mythique Route du Rhum, Mike Birch est devenu célèbre à 47 ans. A l’âge où les marins songent à leur reconversion, ce Canadien commençait une brillante carrière de coureur au large, terminant toujours aux avant-postes des épreuves qui devaient transformer la voile océanique en sport spectacle. Seul à bord d’un petit trimaran jaune, il avait triomphé dans les derniers mètres de cette course endeuillée par la disparition d’Alain Colas. Deux ans plus tôt, à bord d’une minuscule libellule à trois coques, ce parfait inconnu avait déjà fait sensation en terminant sa première transat sur les talons d’Eric Tabarly. Pourtant, ce surdoué du vent n’avait pas d’eau salée dans les veines. Avant de s’élancer seul en mer, il avait été mineur de fond, ouvrier du pétrole, cow-boy, docker, matelot au commerce, mécanicien auto et enfin convoyeur de yachts. Toujours discret, modeste, économe de mots comme de gestes, cet artiste du grand large a enfin consenti à raconter ses mille vies dans ces mémoires étonnants, savoureux, poignants. Une ode passionnante à l’audace de vivre.

Poids0.308 kg