Boutique

A ma vie, à ta mort

18,00

Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.

Une fois son bras vengeur lancé et bien que la Faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.

Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, Mike devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais.

« Ce roman est indescriptible, c’est une petite merveille […] Je n’ai pas seulement lu ce livre, je l’ai vécu, ressenti au plus profond de moi. »

Rosalie, Blogueuse, Les Reines de la Nuit

1 en stock

UGS : 9791094786215 Catégorie :

A ma vie, à ta mort

Format:  Broché

Auteur(s):  Sandra Triname

Description

Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.

Une fois son bras vengeur lancé et bien que la Faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.

Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, Mike devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais.

« Ce roman est indescriptible, c’est une petite merveille […] Je n’ai pas seulement lu ce livre, je l’ai vécu, ressenti au plus profond de moi. »

Rosalie, Blogueuse, Les Reines de la Nuit

Détails

Collection – Plume noire

Éditeur – Editions Plume blanche

Format – Broché

Présentation – Broché

ISBN

Date de parution – 20 février 2017

Nombre de pages – pages

Poids – 580 grammes

Dimmensions – 22,00 cm x 16,00 cm

EAN – 9791094786215

Poids580 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “A ma vie, à ta mort”