Boutique

Al dente

17,00

Un tueur en série terrorise la ville de Châteauroux. En quelques mois, quatre jeunes femmes ont été retrouvées mortes chez elles. Le rituel est toujours le même : la victime est allongée sur le ventre, le menton posé sur un coussin, le crâne entièrement rasé. Telle une chrysalide figée entre la chenille et le papillon. Celui que la presse surnomme ” Le Tondeur ” a encore frappé. Lui donner un visage…
C’est l’obsession du lieutenant Le Loubecq, par ailleurs empêtrée dans sa vie chaotique de mère célibataire. Malgré son intuition et son sens exceptionnel de la déduction, l’enquêtrice piétine. Les pistes se multiplient, les indices se contredisent. Et le temps presse. ” Le Tondeur ” cherche déjà une nouvelle proie. Cette traque captivante et déroutante vous laissera un goût délicieusement amer.

2 en stock

UGS : 9782369750246 Catégorie :

Al dente

Format:  

Auteur(s):  Yvan Bernaer

Description

Un tueur en série terrorise la ville de Châteauroux. En quelques mois, quatre jeunes femmes ont été retrouvées mortes chez elles. Le rituel est toujours le même : la victime est allongée sur le ventre, le menton posé sur un coussin, le crâne entièrement rasé. Telle une chrysalide figée entre la chenille et le papillon. Celui que la presse surnomme ” Le Tondeur ” a encore frappé. Lui donner un visage…
C’est l’obsession du lieutenant Le Loubecq, par ailleurs empêtrée dans sa vie chaotique de mère célibataire. Malgré son intuition et son sens exceptionnel de la déduction, l’enquêtrice piétine. Les pistes se multiplient, les indices se contredisent. Et le temps presse. ” Le Tondeur ” cherche déjà une nouvelle proie. Cette traque captivante et déroutante vous laissera un goût délicieusement amer.

Détails

Collection – BLACKBERRY

Éditeur – la Bouinotte éditions

Format

Présentation

ISBN

Date de parution – 09 avril 2015

Nombre de pages – pages

Poids – 330 grammes

Dimmensions – 21,00 cm x 15,00 cm

EAN – 9782369750246

Poids330 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Al dente”