Boutique

Fairy Tail – Volume 35

6,95

Revue de presse

Difficile de faire mieux que le tome qui a précédé, tant ce dernier était grandiose à tous les niveaux, ce sera donc sans surprise que ce trente cinquième opus s’avère être un peu en dessous, mais moins bien qu’exceptionnel ne signifie pas mauvais, loin de là ! Il est juste très bon et c’est déjà largement suffisant !

Le tome précédent s’achevait sur la cuisante défaite de Lucy qui avait été fortement malmenée par la magicienne de Saber Tooth. Forcément dans de telles conditions, les rancœurs et les animosités s’éveillent, et il en faut peu pour qu’une violente lutte éclate entre Fairy Tail et la guilde précitée. C’est donc dans ces conditions que commence ce nouveau tome où on va suivre la suite du tournoi.

Le nombre d’équipes participant étant désormais impaire avec l’éviction de Raven Tail, la mise en place des duels devient donc fortement compliquée. Les organisateurs demandent donc à Fairy Tail de fusionner leurs deux équipes… Encore une grosse surprise pour le lecteur qui voit apparaître devant lui la plus puissante union de magiciens qu’on ait vu jusque là dans ce titre (bien qu’il manque Mirajane, Gildarts et Gerald, mais c’est chipoter). Du pur bonheur pour les lecteurs dans ce qui s’apparente tout simplement a du fan service, bien plus élégant tout de même que celui auquel nous a habitué l’auteur avec tous ces personnages féminins bien courts vêtues dont nous aurons d’autres exemples dans le présent tome.

Avec cette nouvelle équipe les duels peuvent commencer. Et cette fois il ne s’agit plus réellement de duels à proprement parler mais d’affrontements par binômes. La première rencontre, moment comique du volume nous montre Ichiya sous un angle encore jamais vu, ce qui a pour effet de le rendre bien plus crédible qu’il l’était jusqu’à maintenant, bien que cela ait peu d’incidences sur l’ensemble du titre. Le combat qu’on attend est celui qu’on devine grâce à la couverture : Natsu et Gajil face aux dragons jumeaux de Saber Tooth…un combat mettant en scène quatre chasseurs de dragons, une lutte symbolique pour la suprématie du titre de chasseur de dragons bien que Wendy et Luxus en soient écartés.
Comme on pouvait s’y attendre, l’affrontement va occuper une grande partie du tome, à savoir une bonne moitié, et il faudra en rester là en attendant le cinquième et dernier jour du tournoi qui verra un immense affrontement où tous les participants vont s’affronter dans un gigantesque survival match…on en bave déjà d’impatience !
Mais l’auteur, ménageant son suspens continue de distiller des éléments de ci de là en prévision d’évènements d’une ampleur autrement plus importante : Gerald toujours à la recherche de Zeleph qui fera une étrange rencontre dans le dernier chapitre, des références aux dragons qui ne sont peut être pas si loin qu’on le pense, et un étrange aparté laissant supposer la mort prochaine de plusieurs personnages… L’effet est sans appel et on trépigne d’impatience en attendant la suite.

Le tome se clôture sur deux chapitres beaucoup plus légers narrant des évènements se déroulant en dehors du tournoi. Le premier réunit tous les personnages dans une piscine à la suite du troisième jour du tournoi…sans intérêt si ce n’est placer du fan service bien pathétique. Et le second nous montre Gildarts vivant sa vie de mage solitaire, un chapitre sans le moindre texte qui s’avère bien sympathique.

Un tome surprenant, qui en plus de proposer des éléments présents passionnants, distille des éléments pour le futur du titre… Excellent, rien de moins ! (Critique de www.manga-news.com)

1 en stock

UGS : 9782811613327 Catégorie :

Fairy Tail – Volume 35

Format:  Broché sous jaquette

Auteur(s):  Hiro Mashima

Description

Revue de presse

Difficile de faire mieux que le tome qui a précédé, tant ce dernier était grandiose à tous les niveaux, ce sera donc sans surprise que ce trente cinquième opus s’avère être un peu en dessous, mais moins bien qu’exceptionnel ne signifie pas mauvais, loin de là ! Il est juste très bon et c’est déjà largement suffisant !

Le tome précédent s’achevait sur la cuisante défaite de Lucy qui avait été fortement malmenée par la magicienne de Saber Tooth. Forcément dans de telles conditions, les rancœurs et les animosités s’éveillent, et il en faut peu pour qu’une violente lutte éclate entre Fairy Tail et la guilde précitée. C’est donc dans ces conditions que commence ce nouveau tome où on va suivre la suite du tournoi.

Le nombre d’équipes participant étant désormais impaire avec l’éviction de Raven Tail, la mise en place des duels devient donc fortement compliquée. Les organisateurs demandent donc à Fairy Tail de fusionner leurs deux équipes… Encore une grosse surprise pour le lecteur qui voit apparaître devant lui la plus puissante union de magiciens qu’on ait vu jusque là dans ce titre (bien qu’il manque Mirajane, Gildarts et Gerald, mais c’est chipoter). Du pur bonheur pour les lecteurs dans ce qui s’apparente tout simplement a du fan service, bien plus élégant tout de même que celui auquel nous a habitué l’auteur avec tous ces personnages féminins bien courts vêtues dont nous aurons d’autres exemples dans le présent tome.

Avec cette nouvelle équipe les duels peuvent commencer. Et cette fois il ne s’agit plus réellement de duels à proprement parler mais d’affrontements par binômes. La première rencontre, moment comique du volume nous montre Ichiya sous un angle encore jamais vu, ce qui a pour effet de le rendre bien plus crédible qu’il l’était jusqu’à maintenant, bien que cela ait peu d’incidences sur l’ensemble du titre. Le combat qu’on attend est celui qu’on devine grâce à la couverture : Natsu et Gajil face aux dragons jumeaux de Saber Tooth…un combat mettant en scène quatre chasseurs de dragons, une lutte symbolique pour la suprématie du titre de chasseur de dragons bien que Wendy et Luxus en soient écartés.
Comme on pouvait s’y attendre, l’affrontement va occuper une grande partie du tome, à savoir une bonne moitié, et il faudra en rester là en attendant le cinquième et dernier jour du tournoi qui verra un immense affrontement où tous les participants vont s’affronter dans un gigantesque survival match…on en bave déjà d’impatience !
Mais l’auteur, ménageant son suspens continue de distiller des éléments de ci de là en prévision d’évènements d’une ampleur autrement plus importante : Gerald toujours à la recherche de Zeleph qui fera une étrange rencontre dans le dernier chapitre, des références aux dragons qui ne sont peut être pas si loin qu’on le pense, et un étrange aparté laissant supposer la mort prochaine de plusieurs personnages… L’effet est sans appel et on trépigne d’impatience en attendant la suite.

Le tome se clôture sur deux chapitres beaucoup plus légers narrant des évènements se déroulant en dehors du tournoi. Le premier réunit tous les personnages dans une piscine à la suite du troisième jour du tournoi…sans intérêt si ce n’est placer du fan service bien pathétique. Et le second nous montre Gildarts vivant sa vie de mage solitaire, un chapitre sans le moindre texte qui s’avère bien sympathique.

Un tome surprenant, qui en plus de proposer des éléments présents passionnants, distille des éléments pour le futur du titre… Excellent, rien de moins ! (Critique de www.manga-news.com)

Détails

Collection – Shônen

Éditeur – Pika

Format – Broché sous jaquette

Présentation – Broché sous jaquette

ISBN

Date de parution – 03 janvier 2014

Nombre de pages – pages

Poids – 196 grammes

Dimmensions – 18,00 cm x 13,00 cm

EAN – 9782811613327

Poids196 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Fairy Tail – Volume 35”