Boutique

La putain du Califat. Elle s’appelle Marie, Chrétienne, Vendue treize fois par l’Etat Islamique.

18,50

“Comment est-on accueillie par les siens quand on revient de l’enfer ? Quand on a été souillée, torturée, violentée par des monstres ? Pendant deux ans, Marie, une irakienne de 38 ans, a été l’esclave sexuelle et la domestique de soldats de l’Etat islamique. Vendue et revendue, d’Irak en Syrie, elle change plus de douze fois de maître. Chrétienne, donc une perle rare, elle était l’objet de tous les fantasmes, de toutes les convoitises, de tous les ressentiments ; sur le marché, elle valait deux fois plus qu’une Yézidie.
Dans le djihad de l’humiliation, le viol est une arme de destruction massive. Marie nous a confié son histoire, d’une manière aussi crue que décousue ; il a fallu se forcer à en retisser la trame. Elle a exigé que l’on raconte tout, que l’on n’omette rien, pas un seul nom de ces bourreaux. Son récit est celui d’une descente aux enfers, d’exactions de plus en plus insupportables, commises au nom de textes religieux et d’un code de lois à la précision sadique.
Ce livre est aussi l’épopée des Chrétiens d’Orient, de leurs mythes, de leurs rêves. Un pays de légendes, de poésie et de mystères. Un pays brûlé par le soleil et les guerres. Jusqu’à l’apparition du fondamentalisme islamique qui, d’Al Qaïda à Daesh, renaît toujours de ses cendres”. La putain du Califat est l’histoire bouleversante d’une femme qui veut vivre. Qui tente de s’échapper, qui se bat, qui résiste et refuse de se laisser briser.
Marie est morte deux fois : quand elle a été arrachée aux siens et quand elle est revenue parmi eux. Aujourd’hui, elle veut oublier, reconstruire ce corps meurtri. Après l’horreur, l’espoir.

1 en stock

UGS : 9782246816027 Catégorie :

La putain du Califat. Elle s’appelle Marie, Chrétienne, Vendue treize fois par l’Etat Islamique.

Format:  Grand Format

Auteur(s):   Sara Daniel,Benoît Kanabus

Description

“Comment est-on accueillie par les siens quand on revient de l’enfer ? Quand on a été souillée, torturée, violentée par des monstres ? Pendant deux ans, Marie, une irakienne de 38 ans, a été l’esclave sexuelle et la domestique de soldats de l’Etat islamique. Vendue et revendue, d’Irak en Syrie, elle change plus de douze fois de maître. Chrétienne, donc une perle rare, elle était l’objet de tous les fantasmes, de toutes les convoitises, de tous les ressentiments ; sur le marché, elle valait deux fois plus qu’une Yézidie.
Dans le djihad de l’humiliation, le viol est une arme de destruction massive. Marie nous a confié son histoire, d’une manière aussi crue que décousue ; il a fallu se forcer à en retisser la trame. Elle a exigé que l’on raconte tout, que l’on n’omette rien, pas un seul nom de ces bourreaux. Son récit est celui d’une descente aux enfers, d’exactions de plus en plus insupportables, commises au nom de textes religieux et d’un code de lois à la précision sadique.
Ce livre est aussi l’épopée des Chrétiens d’Orient, de leurs mythes, de leurs rêves. Un pays de légendes, de poésie et de mystères. Un pays brûlé par le soleil et les guerres. Jusqu’à l’apparition du fondamentalisme islamique qui, d’Al Qaïda à Daesh, renaît toujours de ses cendres”. La putain du Califat est l’histoire bouleversante d’une femme qui veut vivre. Qui tente de s’échapper, qui se bat, qui résiste et refuse de se laisser briser.
Marie est morte deux fois : quand elle a été arrachée aux siens et quand elle est revenue parmi eux. Aujourd’hui, elle veut oublier, reconstruire ce corps meurtri. Après l’horreur, l’espoir.

Détails

Collection – Documents Français

Éditeur – Grasset

Format – Grand Format

Présentation – Grand Format

ISBN

Date de parution – 06/01/2021

Nombre de pages – pages

Poids – 0.266 Kg grammes

Dimmensions – 14,3 cm × 20,5 cm × 1,7 cm

EAN – 9782246816027

Poids0.266 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La putain du Califat. Elle s’appelle Marie, Chrétienne, Vendue treize fois par l’Etat Islamique.”