Boutique

Les forçats de la faim : Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne… – Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne…

19,00

Le Berry a la réputation justifiée d’être une province calme où il fait bon vivre. Sauf qu’en 1847 s’y déroulent les dernières émeutes de la faim en France. Les violences font deux victimes, un bourgeois et un émeutier. La répression qui s’ensuit est impitoyable : deux cents arrestations, trois condamnations à mort, de nombreuses peines de travaux forcés… Dans Les Forçats de la faim, Léandre Boizeau suit pas à pas le parcours de quatorze des malheureux condamnés.
Jusqu’à l’échafaud pour trois d’entre eux, jusqu’à la Centrale de Fontevraud pour une mère de famille et un vieillard, jusqu’au bagne pour les autres. Celui de Rochefort d’abord, l’enfer de “la grande fatigue”, les cris, la douleur, la faim, les maladies. Des hommes ? Non, du bétail ! A ce stade, l’humanité disparaît pour laisser place à l’indicible. Puis Brest. Et la Guyane, en escale ultime après une éprouvante traversée de six semaines en bateau.
Les maladies encore, la mort. Dans cette terrible épreuve, un homme va se révéler. Jean-Baptiste, un jeune maçon, ne perdra jamais espoir et affichera toujours sa farouche envie de vivre, à l’air libre. C’est l’histoire de cette vie volée, de tous ces destins brisés que Léandre Boizeau porte au grand jour dans un récit ciselé, composant un “roman vrai” poignant et captivant.

1 en stock

UGS : 9782369750659 Catégorie :

Les forçats de la faim : Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne… – Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne…

Format:  Broché

Auteur(s):  Léandre Boizeau

Description

Le Berry a la réputation justifiée d’être une province calme où il fait bon vivre. Sauf qu’en 1847 s’y déroulent les dernières émeutes de la faim en France. Les violences font deux victimes, un bourgeois et un émeutier. La répression qui s’ensuit est impitoyable : deux cents arrestations, trois condamnations à mort, de nombreuses peines de travaux forcés… Dans Les Forçats de la faim, Léandre Boizeau suit pas à pas le parcours de quatorze des malheureux condamnés.
Jusqu’à l’échafaud pour trois d’entre eux, jusqu’à la Centrale de Fontevraud pour une mère de famille et un vieillard, jusqu’au bagne pour les autres. Celui de Rochefort d’abord, l’enfer de “la grande fatigue”, les cris, la douleur, la faim, les maladies. Des hommes ? Non, du bétail ! A ce stade, l’humanité disparaît pour laisser place à l’indicible. Puis Brest. Et la Guyane, en escale ultime après une éprouvante traversée de six semaines en bateau.
Les maladies encore, la mort. Dans cette terrible épreuve, un homme va se révéler. Jean-Baptiste, un jeune maçon, ne perdra jamais espoir et affichera toujours sa farouche envie de vivre, à l’air libre. C’est l’histoire de cette vie volée, de tous ces destins brisés que Léandre Boizeau porte au grand jour dans un récit ciselé, composant un “roman vrai” poignant et captivant.

Détails

Collection

Éditeur – la Bouinotte éditions

Format – Broché

Présentation – Broché

ISBN

Date de parution – 06 septembre 2016

Nombre de pages – pages

Poids – 325 grammes

Dimmensions – 21,00 cm x 15,00 cm

EAN – 9782369750659

Poids325 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les forçats de la faim : Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne… – Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne…”