Revue de presse

Persuadé d'av ...">

Boutique

LOVE HINA T08

6,95

Revue de presse

Persuadé d’avoir échoué pour la quatrième fois consécutive aux concours d’entrée de l’université Todai, Keitaro décide de “partir en exil” et embarque sur un ferry pour une destination lointaine… l’île de Pararakelse ! Mais Naru ne l’entend pas de cette oreille, et part à sa poursuite… Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que Keitaro a bel et bien réussi son examen, et elle aussi d’ailleurs ! Mais avant de prendre connaissance de cette grande nouvelle, nos héros vont vivre de grandes aventures sous les tropiques !

Une fois de plus, ce tome met en exergue la lâcheté de Keitaro qui préfère fuir pour ne pas affronter l’échec et le regard de ses amis. Un comportement; il faut l’avouer; assez pitoyable, même s’il est le moteur de plusieurs péripéties qui vont donner une dimension nouvelle (mais mauvaise) à la série. En effet, jusque là, Love Hina gardait une relative vraisemblance (j’insiste bien sur l’emploi de la mention “relative”) car elle était ancrée dans l’univers des études, qui peut parler à beaucoup de lecteurs. Mais là, Ken Akamatsu change l’ambiance de sa série et la transforme en une espèce de récit d’aventure où nos amis vont jouer les Indiana Jones dans une terre hostile peuplée de tortues géantes. Ca aurait pu être drôle sauf que ça ne l’est pas, car l’auteur sombre dans le grand n’importe quoi en enfilant de façon industrielle les incohérences, les gags lourdingues, et les séquences de fan-service, rendant son récit très indigeste.

Au final, on a l’impression que le titre est étiré avec force et de façon artificielle pour faire avancer le moins possible la trame principale. Cet état de fait pourrait peut être passer plus facilement si l’auteur faisait progresser un peu la romance entre Naru et Keitaro, mais malheureusement ça ne sera pas le cas, car comme d’habitude un évènement impromptu viendra perturber nos deux étudiants lorsqu’ils seront sur le point de se rapprocher… Même constat concernant la promesse liant Keitaro, Naru et Mutsumi, où nous n’en saurons pas plus.

En définitive, ce tome est pour le moment le plus mauvais volume de la série, et de loin. Les gags un peu poussifs et répétitifs ont toujours été presents dans la série et jusque là on s’en accommodait, mais là ils s’enchainent à un rythme trop effréné et dans une ambiance “exotique” qui ne correspond pas à l’image construite jusque là dans le manga. Grosse déception !!

 

shinob

(Critique de www.manga-news.com)
–Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

1 en stock

UGS : 9782811617332 Catégorie :

LOVE HINA T08

Format:  Poche

Auteur(s):  AKAMATSU KEN

Description

Revue de presse

Persuadé d’avoir échoué pour la quatrième fois consécutive aux concours d’entrée de l’université Todai, Keitaro décide de “partir en exil” et embarque sur un ferry pour une destination lointaine… l’île de Pararakelse ! Mais Naru ne l’entend pas de cette oreille, et part à sa poursuite… Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que Keitaro a bel et bien réussi son examen, et elle aussi d’ailleurs ! Mais avant de prendre connaissance de cette grande nouvelle, nos héros vont vivre de grandes aventures sous les tropiques !

Une fois de plus, ce tome met en exergue la lâcheté de Keitaro qui préfère fuir pour ne pas affronter l’échec et le regard de ses amis. Un comportement; il faut l’avouer; assez pitoyable, même s’il est le moteur de plusieurs péripéties qui vont donner une dimension nouvelle (mais mauvaise) à la série. En effet, jusque là, Love Hina gardait une relative vraisemblance (j’insiste bien sur l’emploi de la mention “relative”) car elle était ancrée dans l’univers des études, qui peut parler à beaucoup de lecteurs. Mais là, Ken Akamatsu change l’ambiance de sa série et la transforme en une espèce de récit d’aventure où nos amis vont jouer les Indiana Jones dans une terre hostile peuplée de tortues géantes. Ca aurait pu être drôle sauf que ça ne l’est pas, car l’auteur sombre dans le grand n’importe quoi en enfilant de façon industrielle les incohérences, les gags lourdingues, et les séquences de fan-service, rendant son récit très indigeste.

Au final, on a l’impression que le titre est étiré avec force et de façon artificielle pour faire avancer le moins possible la trame principale. Cet état de fait pourrait peut être passer plus facilement si l’auteur faisait progresser un peu la romance entre Naru et Keitaro, mais malheureusement ça ne sera pas le cas, car comme d’habitude un évènement impromptu viendra perturber nos deux étudiants lorsqu’ils seront sur le point de se rapprocher… Même constat concernant la promesse liant Keitaro, Naru et Mutsumi, où nous n’en saurons pas plus.

En définitive, ce tome est pour le moment le plus mauvais volume de la série, et de loin. Les gags un peu poussifs et répétitifs ont toujours été presents dans la série et jusque là on s’en accommodait, mais là ils s’enchainent à un rythme trop effréné et dans une ambiance “exotique” qui ne correspond pas à l’image construite jusque là dans le manga. Grosse déception !!

 

shinob

(Critique de www.manga-news.com)
–Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails

Collection – PIKA SHONEN

Éditeur – PIKA

Format – Poche

Présentation – Poche

ISBN

Date de parution – 20191107

Nombre de pages – Non-défini pages

Poids – 215 grammes

Dimmensions – 120 mm X 180 mm

EAN – 9782811617332

Poids215 kg
Dimensions120 × 180 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LOVE HINA T08”