Boutique

Souvenirs, souvenirs…

7,95

Grande familière des coulisses du monde politique, Catherine Nay nous offre dans ses Mémoires, un récit original et perspicace, plein d’humour, d’intelligence et de vivacité, des règnes successifs de Pompidou, Giscard et Mitterrand, à l’élection de Jacques Chirac, une chronique intime de cet univers de passions où s’affrontent des personnages hors normes dont elle recueille les confidences, décrypte les facettes les plus secrètes ou les mieux dissimulées.
Sous le regard de cette enquêtrice aguerrie, le pouvoir apparaît tel qu’il est : une comédie romanesque faite de sensibilités particulières, par-delà les idées et les convictions. Catherine Nay la raconte sans cacher ses coups de coeur ni ses partis pris. Ce livre a reçu le Prix spécial du jury du livre politique.

3 en stock

UGS : 9782266312653 Catégorie :

Souvenirs, souvenirs…

Format:  Poche

Auteur(s):  Catherine Nay

Description

Grande familière des coulisses du monde politique, Catherine Nay nous offre dans ses Mémoires, un récit original et perspicace, plein d’humour, d’intelligence et de vivacité, des règnes successifs de Pompidou, Giscard et Mitterrand, à l’élection de Jacques Chirac, une chronique intime de cet univers de passions où s’affrontent des personnages hors normes dont elle recueille les confidences, décrypte les facettes les plus secrètes ou les mieux dissimulées.
Sous le regard de cette enquêtrice aguerrie, le pouvoir apparaît tel qu’il est : une comédie romanesque faite de sensibilités particulières, par-delà les idées et les convictions. Catherine Nay la raconte sans cacher ses coups de coeur ni ses partis pris. Ce livre a reçu le Prix spécial du jury du livre politique.

Détails

Collection – Documents récits essais

Éditeur – Pocket

Format – Poche

Présentation – Poche

ISBN

Date de parution – 14/01/2021

Nombre de pages – pages

Poids – 252 grammes

Dimmensions – 18 x 11 x 2 cm

EAN – 9782266312653

Poids252 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Souvenirs, souvenirs…”