Boutique

Un instituteur résistant et déporté

4,95

Armand Giraud

Un instituteur résistant et déporté

Armand Giraud, né en Vendée en 1899, mourra centenaire après une vie consacrée au bien public. En 1917, il occupe son premier poste d’instituteur. Membre de la SFIO, il veut secouer le conservatisme local. En avril 1939, il intervient en tant que secrétaire de mairie auprès du préfet de la Vendée pour améliorer le sort de cinquante républicains espagnols plutôt internés que réfugiés. Puis c’est la « drôle de guerre ». La débâcle l’indigne. Révoqué comme instituteur franc-maçon, il rencontre Pierre Brossolette et entre dans la Résistance : il organise la plupart des parachutages d’armes en Vendée de l’année 1943. Il est arrêté le 12 août et torturé.

Armand Giraud subira le sort de beaucoup de résistants du grand Sud-Ouest en 1943, l’année terrible : prison de la Pierre-Levée à Poitiers, camp de Compiègne, Buchenwald de janvier 1944 à mai 1945. Il reviendra, décidé à témoigner par la parole et par l’écrit.

En 1957, il initie, à Luçon, le concours scolaire de la Résistance et de la Déportation qui deviendra national en 1962, et consacre alors une grande partie de son temps à des conférences dans les collèges et lycées pour que les jeunes se souviennent.

2 en stock

UGS : 9791035308629 Catégorie :

Un instituteur résistant et déporté

Format:  Broché

Auteur(s):  Armand Giraud

Description

Armand Giraud

Un instituteur résistant et déporté

Armand Giraud, né en Vendée en 1899, mourra centenaire après une vie consacrée au bien public. En 1917, il occupe son premier poste d’instituteur. Membre de la SFIO, il veut secouer le conservatisme local. En avril 1939, il intervient en tant que secrétaire de mairie auprès du préfet de la Vendée pour améliorer le sort de cinquante républicains espagnols plutôt internés que réfugiés. Puis c’est la « drôle de guerre ». La débâcle l’indigne. Révoqué comme instituteur franc-maçon, il rencontre Pierre Brossolette et entre dans la Résistance : il organise la plupart des parachutages d’armes en Vendée de l’année 1943. Il est arrêté le 12 août et torturé.

Armand Giraud subira le sort de beaucoup de résistants du grand Sud-Ouest en 1943, l’année terrible : prison de la Pierre-Levée à Poitiers, camp de Compiègne, Buchenwald de janvier 1944 à mai 1945. Il reviendra, décidé à témoigner par la parole et par l’écrit.

En 1957, il initie, à Luçon, le concours scolaire de la Résistance et de la Déportation qui deviendra national en 1962, et consacre alors une grande partie de son temps à des conférences dans les collèges et lycées pour que les jeunes se souviennent.

Détails

Collection – Geste poche

Éditeur – La Geste

Format – Broché

Présentation – Broché

ISBN

Date de parution – 25 juin 2020

Nombre de pages – pages

Poids – 0.25 Kg grammes

Dimmensions – 18,00 cm x 11,00 cm

EAN – 9791035308629

Poids0.25 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un instituteur résistant et déporté”